Le château de Rambures

Publié le par debam







Si la pluie n'arrête pas le pélerin, elle n'arrêtera pas non plus les trois touristes du jour .
Avec Hélène, nous partons chercher son amie Emeline pour une visite du château de Rambures se situant dans le Vimeu à l' ouest du département .

Le déluge nous est tombée à la sortie d'Amiens ... allions nous abandonner ?


Pensez-donc, les femmes toujours optimistes, (hommes au boulot) nous poursuivons notre route verdoyante et boisée.

Paysage valloné, meules de foin, de paille, troupeaux de vaches et moutons broutant paisiblement
distraierons notre parcours.





Midi trente, nous voici devant les grilles du château !




On se dirige à l'accueil prendre connaissance des heures d'ouverture,  on nous informe qu'il est interdit de prendre le repas dans l'enceinte des lieux,  aucune aire de pique-nique prévue aux alentours.

Les touristes, qui plus est étrangers auront la mauvaise surprise d'apprendre qu'ils ne trouverons sur place pour se restaurer, ni de vente à emporter , ni de restaurant dans ce village.

Une visite avancée est prévue à 13 h ; nous sortons le repas du sac.
Installées dans la voiture , nous prenons notre casse-croûte fissa.
La pluie fine continuait de se déverser.

Tarif de 7 € la visite du château, son parc, sa roseraie.
Attention .. prévoir espéces ou chéque ; voyons,nous sommes dans un contexte moyennâgeux, carte bleue connaît pas !


Une heure dans la bâtisse avec une guide commentant  succintement la visite.
Quelques détails sur les meubles,la déco, la restauration mais rien de bien enrichissant pour un cours d'histoire.
Par contre , à la portée de tous .

Photos interdites... euh... bon, au début j'ai fait ma sourde oreille !

Regrettable de ne pas remettre une plaquette aux visiteurs.



Les Rambures sont les Seigneurs les plus puissants du Ponthieu.
Peut-être te souviens tu de David Rambures, grand maître des arbalétriers de France, Shakespeare le cite dans la piéce " Lord Rambures du Henri V".

,
Charles de Rambures reçoit Henri IV lors de sa traversée de la Picardie.
Il lui sauvera la vie à la bataille d' Ivry en 1590.

Son petit fils léguera au cousin germain le Marquis de la Roche Fontenilles tout ce qu'il posséde, ces descendants sont toujours propriétaries et vivent dans les dépendances.








Le second pont levis à l'arrière du château











 Ce fut le premier château français enterré en briques et pierres, materiaux utilisés pour mieux résister à l'artillerie de son époque.

Autres avantages, ses 4 grosses tours  entourées des demie tours, une épaisseur de murs de 3 à 7 mètres.
Une architecture militaire du XV ° siécle,
Le pont de bois donnant accés au chateau remplace l'ancien pont levis supprimé par ordre de Richelieu.
Il joua un rôle capital dans la guerre de Cent ans .

Sous les ordres de Richelieu, le château fut désarmé, Louis XIII est intrervenu évitant la destruction ordonnée par Richelieu, l' ouvertures de portes et fenêtres, feront de ce château une habitation.

Les piéces visitées : chambres, salle de garde, salle à manger, bibliothéques sont agencés de meubles picards et normands.




L'unique photo de meubles la chambre d' Henri IV





Armure de 10 kgs.

Il ne faut pas moins d'une heure et deux hommes, aidées de cordes pour monter le chevalier sur un cheval de trait, dans nos régions le boulonnais.
Une fois tombé, il ne se reléve pas !!



Enluminures disposées sur le mur de pierres dans le chemin du tour de ronde, le seul visitable en France.

La charpente au même aspect que la coque d'un navire.




Dans une dépendance , l'ancien atelier de l'artiste,  l'exposition de photos ,peintures, journaux intimes, lettres de la dernière Marquise de Rambures :  Louise Amour Marie de Bouillé qui vécut au château de1864 à 1924.






Dans l'écurie une exposition d'oeuvres d'art















La roseraie que nous n'avons pas vu sous son meilleur jour.
Jardins à l'anglaise, courent le long du mur des arbres frutiers en espaliers, des capucines.
Avons arpenté cet écrin  sans retrouver
la rose de Rambures .





 Sequoia géant, deux fois centenaire, puisque rapporté des Etats Unis par le Marquis de la Roche Fontenilles en 1787.

Peut-on dire que nous avons flâné dans ce parc ?

Disons que sous les arbres centenaires, les larges branches feuillues,nous ont quelque peu protégées ;  la visite s'est effectuée sous les capuches, la pluie délivrant des senteurs agréables ; sous nos pieds un tapis de feuilles aux couleurs automnales.





Ces arbres majestueux aux essences diverses : tilleuls, peupliers, chênes et conifères complètant cet arboretum auraient mérité que l'on s'y attarde un peu plus ; mais la météo se dégradant toujours un peu plus , nous décidâmes de repartir.

Prenons le risque de s'aventurer à quelques kilométres de la côte picarde : Mers-les-Bains.
Miraculeusement , il faisait soleil !!
L' aprés-midi s'est déroulée joyeusement en nous promenans sur les galets , flânant en terrasse autour d'une boisson et d'une crêpe.
Rentrées satisfaites de notre escapade.

Publié dans PROMENADE ET VISITES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jehan 25/07/2016 23:49

Bonjour, que de bêtise de dite sur l'armure. Pour commencer, elle fait minimum 25 Kg (10Kg c'est une armure en titane, et bien évidement ça n'existait pas à l'époque). Un chevalier montait tout seul sur son cheval en moins de 5 secondes. On bouge très bien en armure et on se relève très bien si on tombe. On cours, on saute, on fais des roulades. Il faut arrêté de croire toutes les bêtises raconté par les guides qui ont jamais porté d'armure de leur vie. Source: Je fais de la reconstitution historique et du combat en armures.

Anne-Marie FA 26/07/2016 07:58

Bonjour Jehan, Merci pour votre passage et votre commentaire .
que voulez vous que je vous dise , j'ai pris pour agent comptant ce qu'on me dit ...
Aprés peut-être que de mon côté j'ai fait une erreur sur le poids de cette armure ; une chose est certaine c'est la façon dont on nous a dit comment ces chevaliers montaient sur leurs chevaux ; ça ne s'invente pas . En tant qu'expert vos précisions apporteront le rectificatif à cet article . Au plaisir . Cordialement

Tony yves 19/02/2010 13:41


Ce n'était surement pas le meilleur jour pourtant assis sur devant mon PC la visite est plutôt agréable
Très bon weekend à toi
Bises
Tony Yves


escargotine 03/10/2009 11:26


coucou, oui je me doutais que tu étais dans l'un de ces départements - je n'en suis pas loin puisque je suis dans le val d'oise - ce château m'a déjà été présenté par cadichon et je vais surement
aller le visiter un de ces quatre bon samedi fleuri - à bientôt


debam 03/10/2009 12:52


Bon wk à toi. Un conseil , si tu souhaites visiter la roseraie du château de Rambures, la période la plus fleurie me semble t'il serait  Juin. Un peu plus loin il y  aussi les Jardins de
Valloires, magnifques également quand la saison s'y prête. Au plaisir !


manouedith 25/08/2009 17:11

bravo, superbe reportage sur le château de Rambures, je vais apprendre à connaître ton blog je le mets dans mes favoris.
à bientôt
manouedith

debam 26/08/2009 09:07


Merci Edith, le hasard nous entraine sur de bonnes rencontres, je suis heureuse de faire ta connaissance également.
Au plaisir.